Non classé

Nouvelles en vrac

@ Hier samedi j’ai eu la joie de retourner à la médiathèque de Carrières-sur-Seine à l’occasion de la parution du recueil de nouvelles écrit par les participants de l’atelier “Look up ! les lumières de Carrières”. Je ne dirai jamais assez le plaisir que j’ai à animer ces ateliers quand la chimie prend dans un groupe, que des voix se révèlent et se mêlent… de beaux textes pour des rencontres humaines que je ne suis pas près d’oublier.

@ Chers professeurs, partenaires, vous m’avez posé la question cette année et ça y est, je suis enfin inscrite sur la plateforme Pass culture ! En attendant le fameux référencement Adage (il paraît que c’est long), j’ai créé une offre de masterclass du CNL vous pouvez donc désormais passer par l’intermédiaire du CNL pour m’inviter ! Pour les collèges en recherche de financements, j’ai bien conscience que c’est une aide précieuse.

@ Je retourne demain à Saintes pour la cérémonie de remise du Prix des collégiens de Charente maritime. Ravie de retrouver les classes rencontrées au printemps dernier…

@ Alors que la saison des rencontres touche bientôt à sa fin (dernière escale dans deux semaines à Embrun), je replonge doucement dans mes textes, pas fâchée de retrouver le temps long de l’écriture.

@ Et je n’allais pas vous quitter sans partager la délicieuse critique de Flip Flap Book au sujet de notre “Vie indocile”. Elle écrit notamment (je vous jure) : “Je me suis régalée à tel point que j’ai délaissé tout ce que je devais faire”.

Pardon chère Flip Flap si le plaisir de lire Achille vous a fait oublier votre emploi du temps mais, en vrai… rien ne pouvait me faire plus plaisir ! 🙂

https://www.instagram.com/p/CseSTWKKB-W/?fbclid=IwAR12zAlhr97hrtwcUAMFKw55ffqQlbhrXj7aOt0m6U-WGgieFTx4EhIGjzY

Partager

Buzz sur Seine

Jeudi dernier j’ai eu le grand plaisir d’aller chercher à Neuilly le prix Livres-sur-Seine remporté par le Buzz de l’abeille, et de rencontrer mes (é)lecteurs et (é)lectrices dans ce très beau et grand collège de la cité Pasteur. Les collégiens étaient curieux, enthousiastes et (truc de ouf !) bons lecteurs. En plus il faisait beau, on n’était pas loin du jardin d’acclimatation et ça m’a rappelé des tas de souvenirs avec la petiote quand elle était encore petiote, des souvenirs de chaises volantes, de Tour de l’horloge et de pique-nique dans l’herbe avec des paons qui venaient voler des miettes de nos sandwiches.

Partager

Du côté d’Angoulême

Le printemps est la saison festive des salons, des festivals, des sélections. Et pour l’auteur jeunesse, la saison fiévreuse des départs en train, des séjours à l’hôtel, des dédicaces et des rencontres… La semaine dernière, “le Buzz de l’abeille” était en lice pour le Prix des collégiens et lycéens de la Charente. Ce furent trois jours de rencontres intenses avec des classes de 4e, de 3e et de 2nde du département, et de dédicaces au Salon du livre jeunesse de Ruelle-sur-Touvre. Petit rappel en images…

Partager

Tous à Enghien

Rendez-vous ce dimanche, le 12 mars, au salon du livre jeunesse d’Enghien-les-Bains pour des rencontres dédicaces autour de mes livres. Mon coauteur André Mora sera également présent pour dédicacer avec moi “la Vie indocile d’Achille le Guennec” (mais, au fait, comment écrit-on une dédicace à quatre mains ??? les suggestions sont bienvenues !)

Partager

Un peu, beaucoup, passionnément…

On ne va pas se mentir. Quand un roman sort en librairies, on a beau prendre toutes les bonnes résolutions du monde, se faire à soi-même des serments ridicules, du style :

« Cette fois promis, je serai forte. J’ai couvé ce roman pendant cent-dix-sept ans mais mon travail se termine ici. Dès qu’il est imprimé, je l’oublie. »

Plus tard, le même jour, en épluchant des légumes :

« Je refuse de m’inquiéter/me prendre la tête/me torturer (cocher la case exacte) au sujet de sa réception, après tout je ne suis PLUS une débutante, je SAIS ce que j’ai écrit »

Au milieu de la nuit, se redressant violemment sur le lit :

« De toute façon, même si je vends trois exemplaires je m’en fous, je reste DIGNE. »

On a beau faire, on a beau dire… A la même heure, le lendemain (les yeux bouffis par trois heures de scroll et une nuit d’insomnie), on se retrouve toujours au même point fatidique :

« Mais QUELQU’UN va-t-il enfin le LIRE ??? »

En plus, cette fois, on était deux à l’avoir écrit, ce livre, deux sous le même toit. Vous imaginez l’ambiance électrique ? On en aurait presque oublié de nourrir les chats !

Bref, tout ce long préambule pour tenter d’excuser l’insupportable mégalomanie des auteurs qui (parlent d’eux à la troisième personne et) relaient immanquablement les chroniques sur leur oeuvre. La chair est faible, peut-être, mais la confiance des romanciers en leur propre talent l’est tout autant. Heureusement, cette fois, libraires et chroniqueurs n’ont pas boudé notre “Vie indocile”. Voici un verbatim envoyé par Stéphanie, notre super éditrice (qui sait apporter des vitamines à nos fragiles santés psychiques). Nos chats ne savent pas ce qu’ils lui doivent.

« Avec La Vie indocile d’Achille Le Guennec, vous allez pouvoir assouvir votre passion du cheval tout en riant franchement »

Conseillé par Bénédicte Cabane, libraire à la Librairie des Danaïdes (Aix-les-Bains)

« Un roman drôle et espiègle sur l’adolescence : ce moment où il faut suivre son instinct, s’affirmer et défendre ses points de vue pour devenir celui qu’on est ! »

Coup de coeur d’Arianne, de la Librairie et Papèterie du Théâtre (Bourg-en-Bresse)   

« Un roman drôle et dynamique qui plonge le lecteur dans la tête d’un adolescent qui s’interroge sur sa relation avec sa famille, mais aussi avec les filles.”

Conseillé par Marion Uteza, du blog Nouveautés jeunesse

« Ce roman plein d’humour met en scène un réjouissant anti-héros, dont les adolescents lecteurs se sentiront très proches ! Il dit aussi, sans en avoir l’air, qu’on n’éduque pas les chevaux – ni les enfants – sous la contrainte. »

Revue en ligne Les Notes (association Culture et bibliothèques pour tous)

« Cette entrée dans la vie des Le Guennec va vous réchauffer autant les zygomatiques que l’âme ! »

« Dans un style enjoué et plein d’humour, Isabelle Renaud et André Mora nous dressent le portrait d’un adolescent irrésistible, petit métalleux au cœur tout mou qui se laisse embarquer par la tornade Alice, une drôle d’anglaise qui va secouer durablement la famille Le Guennec. »

« Un roman léger et enthousiasmant, tout en énergie et en tendresse, qui donne envie de rester plus longuement auprès des Le Guennec. »

Bob & Jean-Michel

« Une chouette aventure en bonne compagnie avec des sujets forts ! »

Les lectures de Mylène

« Si vous aimez le cheval, l’air guitar, le métal et les histoires de familles et de fratrie vous allez vous régaler, amour et amitié. »

L’Atelier des Ramettes

“Un personnage auquel on s’identifie complètement, bien plus complexe qu’il n’y paraît !”

Coup de coeur de la librairie Les Sauterelles, à Colombes.

“Drôle et sensible ! “

Biba, février 2023

« Les vacances s’annoncent pourries pour Achille. Son père l’oblige à faire de l’équitation et Alice, une correspondante anglaise, débarque à la maison… Sauf qu’elle a un don pour dompter les chevaux et le cœur d’Achille… So romantic ! A. R. »

Je Bouquine, février 2023

“Ce très joli roman raconte comment une passion peut changer les choses et rendre le monde meilleur.”

Coup de coeur de Sophie G, de la Nouvelle librairie sétoise.

Partager

Escale provençale

Retour en images sur une belle semaine de rencontres en Dracénie autour du “Buzz de l’abeille”. J’ai sillonné des routes de campagne ensoleillées, parlé écologie avec des collégiens et des lycéens des Arcs, du Muy et de Lorgues, participé à une table ronde autour de la littérature jeunesse et de l’environnement avec le collègue Xavier-Laurent Petit, animé un atelier d’écriture autour du vivant dans la grande et lumineuse médiathèque du département… Le gîte était parfait (si vous passez par Draguignan, je vous recommande “le Domino” pour les tomettes de charme et les petits plats faits maison !) et l’organisation au top. Un merci tout particulier à Alexandra et à Marie, les bibliothécaires passionnées et passionnantes qui m’ont accompagnée.

Partager