Montbrison Story

Ce matin à huit heures, en sortant de l’hôtel, j’ai sauté dans la voiture de la bénévole qui devait m’accompagner à l’école avant de réaliser, au sommet d’une route de montagne, qu’elle ne s’appelait pas Liliane et que je ne m’appelais pas Judith et que je m’étais trompée d’accompagnatrice. Il y a eu un échange d’autrices en contrebande sur un parking. Ce matin à neuf heures, il y a eu des CP, CE1 et CE2 surinspirés qui ont essayé de me faire gober des mensonges éhontés pour tester leurs talents de futurs romanciers (j’avoue, c’est moi qui avais commencé).

Et cet après-midi, dans une école très jolie, il y a eu ce maître qui, quand sa classe commençait à partir en live, a attrapé sa guitare et chanté en canon avec les enfants. Quand la chanson s’est arrêtée, on entendait une mouche voler.

Ne ratez pas une publication !

Abonnez-vous pour recevoir régulièrement des alertes de mes dernières publications.
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Parlez-moi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaire.

Précédent
Au revoir, Brive !
Montbrison Story