Mon baptême d’autrice : le prix des Dévoreurs

Ça ressemble à quoi, une autrice jeunesse heureuse ? Ça ressemble à une autrice qui, encore pétrie de trac pour sa première rencontre scolaire, reçoit soudain des dessins d’enfants par brassées… C’était à Evreux pour le Prix des Dévoreurs de livres, le 22 janvier 2018. Bon, j’ai pris les dessins en photo le soir même dans ma petite chambre d’hôtel, sous une lumière pourrie, mais (si on aime le jaune) ça donne malgré tout une petite idée. C’est ce soir-là qu’est née l’idée du blog, pour partager un peu de la joie de recevoir ces cadeaux-là.

Bon, vous me direz, entre le 22 janvier 2018 et aujourd’hui, date de publication de ce premier post, il s’est écoulé presque un an et demi, non ? Certes. Excellente remarque, comme diraient les professeurs. Mais entre l’idée et sa réalisation, le chemin chez moi est parfois long. Et puis, les bonnes idées sont celles qui résistent à une éternité de procrastination, ça prouve leur endurance et leur solidité. Et d’abord je fais ce que je veux, c’est moi qui raconte.

Ne ratez pas une publication !

Abonnez-vous pour recevoir régulièrement des alertes de mes dernières publications.
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Parlez-moi

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaire.